Feedback des pairs sur l’enseignement

 Commissions académiques

Les Commissions académiques de chaque section fournissent un mécanisme permettant aux enseignant-e-s d’obtenir un feedback de collègues plus expérimenté-e-s.

Bien que l’organisation et les fonctions de chaque commission académique soient conçues pour répondre aux besoins spécifiques de chaque section, en général, le rôle de la commission académique est de :

  • s’assurer que les enseignements inscrits au plan d’études de la section remplissent les objectifs de formation fixés
  • étudier la qualité des supports de cours et des épreuves, des protocoles d’examen, des critères d’évaluation et du barème des notes
  • donner un feedback aux enseignant-e-s et faire un rapport au Doyen de l’école Bachelor/Master
  • formuler un ensemble de recommandations sur les méthodes pédagogiques et la structure du cursus.

Observation volontaire par les pairs

En plus des commentaires de la Commission académique, certains enseignant-e-s apprécient d’inviter un-e collègue à assister à un de leurs cours et ainsi pouvoir discuter de leur approche pédagogique. Ceci a l’avantage de permettre à l’enseignant-e de choisir la personne qui leur fait des commentaires et sur quels aspects.

Quelques bonnes pratiques sont à retenir lors de la planification d’un feedback par les pairs :

  • La personne qui fait l’observation doit bien comprendre que celle-ci est confidentielle et qu’elle doit s’abstenir d’en parler à quiconque, car il appartient à l’enseignant-e observé-e de décider avec qui il ou elle souhaite en discuter.
  • L’enseignant-e et l’observateur doivent se rencontrer à l’avance pour discuter (a) du but et de la structure du cours à observer, (b) des aspects sur lesquels l’enseignant-e souhaite des commentaires particuliers, et (c) de toute particularité de la classe ou du contexte.
  • L’observateur doit arriver à l’heure et rester pendant tout le cours, sans toutefois y participer. Pour les petites classes, l’observateur peut être brièvement présenté comme un collègue qui assiste au cours (dans les grandes classes, ce n’est peut-être pas nécessaire).
  • L’observateur prend des notes en se concentrant sur une description objective des faits (par exemple, la description « le cours commence par des formules abstraites sans contexte ni explication du lien avec les cours précédents » est plus factuelle et précise que la description « intro peu convaincante »).
  • L’enseignant-e et l’observateur devraient se rencontrer dans la semaine qui suit pour discuter du cours. Cette séance de feedback devrait évoquer les aspects positifs ainsi que ceux qui peuvent poser problème. L’observateur doit éviter d’essayer d’imposer sa propre approche (éviter si possible de dire « moi je ferais comme ceci »). Il est important que l’enseignant-e observé-e trouve des solutions qui lui sont propres et lui conviennent.

Pour de plus amples conseils sur les observations par les pairs, davantage d’informations et des modèles de rapport, n’hésitez pas à contacter un-e conseiller/ère pédagogique du Centre d’appui à l’enseignement.